Mai 2017 : Les élèves de CAP s’essayent à l’art de la critique cinématographique

Dans le cadre du dispositif régional « Lycéens et apprentis au cinéma » subventionné par la région Auvergne-Rhône-Alpes, nos élèves de CAP SAPVER première année,  endossent le rôle de critique de cinéma pour un instant. Ils nous livrent leurs impressions sur le film « Rêves d’or » qui aborde avec force et sensibilité le thème des migrants.

« A travers les étapes que les enfants parcourent, j’ai ressenti de la tristesse mais également de la force car ces jeunes migrants ont l’espoir d’une vie meilleure. En regardant des films comme ceux-là on réalise que c’est nous qui avons une vie de rêve comparé à ce qu’ils subissent. L’histoire était très intéressante et on apprend beaucoup de choses sur l’existence de ces jeunes mexicains qui veulent passer la frontière pour aller aux USA. Ce film m’a fait réfléchir et nous n’avons pas à nous plaindre. »     Elodie Gerdil

« Ce film m’a beaucoup fait réfléchir sur ce mode de vie au Mexique différent du nôtre. Il y a beaucoup d’injustice dans ce film.  Quand le réalisateur filme, plusieurs scènes nous paraissent réelles comme si on y était vraiment, à l’instant même, on pouvait presque ressentir leurs souffrances.  C’est très réaliste. Je trouve que la fin est triste mais en même temps, dans la réalité,  peu de gens arrivent à passer la frontière pour aller aux Etats Unis. Leur mode de vie est très dur malgré cela ils se battent pour s’en sortir. Ces migrants travaillent des heures et des heures  à s’en casser le dos pour au final gagner pas grand-chose. Ce film m’a touché, je l’ai bien aimé grâce à ce côté réaliste. »    Céline Ory